RSS
RSS



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Our sadness in a bottle [ft. Steve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage





avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Dim 1 Mai - 17:17




- steven & sharon -

OUR SADNESS IN A BOTTLE

Le Fleming's Pub était un endroit sombre mais cosy, parfait pour prendre un verre avec l'homme le plus recherché du SHIELD. Accoudée au bar, Sharon attendait que le patron lui apporte une bouteille de son whisky le plus cher. Tante Peggy ne méritait pas moins. Elle tourna la tête un instant pour regarder l'homme qui l'accompagnait. Steven Rogers était assit à une table dans un coin tranquille du pub où ils pouvaient rester discrets sans être embêtés. Il n'aurait jamais dû se trouver là, dans sa situation c'était dangereux, mais elle comprenait pourquoi il n'avait pu s'empêcher de venir. Tous deux venaient de perdre une personne qui leur était chère.

L'après-midi s'était achevé avec l'enterrement de Margaret « Peggy » Carter. Ancienne Résistante anglaise, ancien agent au SSR, membre fondateur du SHIELD et grande-tante de Sharon. La famille proche lui avait demandé de s'occuper de l'éloge funèbre, car malgré leur lien de famille éloigné, elle était celle qui la connaissait et la comprenait le mieux. Et c'était réciproque. Sharon ne venait pas seulement de perdre une grand-tante, elle venait d'être séparé à jamais de celle qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui. Celle qui l'avait poussé à faire ses propres choix, à suivre sa voie, alors que ses parents l'avaient tanné à continuer ses études. Et la jeune femme avait encore du mal à digérer cette perte.

Quand la bouteille arriva enfin, elle rejoignit le Captain, s'assit en face sans rien dire et remplie leurs verres. C'est à la fin de la cérémonie qu'elle avait remarqué sa présence et elle l'avait directement entraîné ici pour discuter en toute sécurité. Maintenant qu'il connaissait sa véritable identité, il avait sûrement des questions à lui poser et être en compagnie d'une personne qui avait aussi bien connu sa grande-tante lui faisait du bien. Elle leva son verre et cogna doucement sur celui de Steve pour trinquer, un petit sourire sur les lèvres.

« A tante Peggy ! »

Elle s'enfila le verre cul-sec, laissant le liquide lui brûler la gorge et les resservie. Sharon n'était pas du genre à s'apitoyer sur son sort, mais aujourd'hui, et aujourd'hui seulement, elle lâchait prise. Elle avait juste envie de noyer sa peine dans l'alcool. Horriblement cliché, mais tellement efficace. Elle se servit une nouvelle fois mais attendit un peu et posa son regard sur l'homme en face d'elle.

« Alors ? J'imagine que vous avez des questions... »

@LOVELY ME


Dernière édition par Sharon Carter le Dim 12 Juin - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas





avatar
Steven Rogers
Team Captain
→ Inscrit le : 09/07/2015
→ Messages : 97


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Dim 1 Mai - 18:02

Steven & Sharon
Our sadness in a bottle.



La nouvelle du décès de Peggy avait eu l'effet d'une bombe dans la poitrine de Steve. Il s'y attendait depuis un bon moment, depuis qu'il était allé la voir et avait constaté son état, en fait. Pourtant, même en s'étant préparer à cette évidence, le chagrin fut dévastateur. Comme un ras-de-marée, cette perte avait tout ravagé dans son coeur déjà bien rongé par l'amertume. Et malgré cela, il avait continué à sourire à ses camarades qui comptaient sur lui. Ne rien montrer. Garder la tête hors de l'eau. C'était tout ce qu'il était capable de faire et tout ce qu'on attendait de lui. Il avait accepté les accolades de réconfort, les paroles apaisantes, serré des mains, feint des sourires, jusqu'à ce que le jour de l'enterrement n'approche. Il avait alors insisté pour faire le voyage seul, malgré l'insistance de plusieurs sur le danger que cela représentait. Il se devait d'être là pour dire au revoir à Peggy. Il l'avait abandonnée presque toute sa vie, alors il voulait être là pour lui rendre hommage, une dernière fois, à cette femme qu'il avait tant aimée.

Enfin voilà, c'est ainsi qu'il s'était retrouvé nez-à-nez avec l'agent 13, à sa grande surprise. D'abord, il avait été tenté de partir rapidement pour éviter des complications, mais le fait de la croiser à cet endroit, en cet instant, avait perturbé son instinct de survie. Alors, contre toute attente, il lui avait parlée et avait découvert que son ancienne voisine, l'agent 13 du SHIELD, n'était autre que la petite nièce de Peggy : Sharon Carter. S'il avait su son nom de famille avant, il aurait probablement deviné tout seul et se serait rendu moins ridicule en apprenant la nouvelle. Un long moment, il demeura interdit, la bouche entrouverte de stupéfaction. À présent, il comprenait pourquoi elle l'avait attiré au départ, quand il l'avait rencontrée. Elle avait quelques points communs avec Peggy. Incapable de lâcher prise, dévoré par l'envie d'en savoir plus, il avait accepté de la suivre dans un pub. Il ne pouvait pas s’enivrer lui-même, mais il comprenait le besoin de Sharon de noyer son chagrin. Pour Steve, il était inconcevable de laisser une jeune femme triste boire tout seule, alors il accepta de l'accompagner.

Pendant qu'elle commandait, Steve s'était assit à une table dans un coin sombre, afin de ne pas attirer l'attention. Les yeux rivés sur la pluie qui tombait dehors, il se plongea dans ses pensées les plus sombres, tant et si bien qu'il sursauta lorsque Sharon revint. Il fit un petit sourire triste en trinquant avec elle en l'honneur de Peggy. Il ne pu s'empêcher de retenir qu'elle l'avait appelée " tante Peggy ". Ce surnom affectueux, qu'il n'avait jamais entendu, lui fit curieusement imaginer ce que la vie aurait été s'il avait vieilli avec elle et eu des enfants. Sharon n'existerait alors pas. Il soupira et liquida son verre. La chaleur de l'alcool se dissipas à moitié chemin dans son corps et n'apporta malheureusement aucun réconfort. Il la laissa néanmoins remplir à nouveau son verre. Puisqu'il le fallait, il ferait la conversation.

« Pendant tout ce temps, vous m'avez cachée votre identité. » Dit-il en enfonçant une porte largement ouverte. Oui, c'était un fait établi. Il ressentait pourtant le besoin de le dire à haute voix.

Il n'ajouta rien d'autre. Il préférait attendre qu'elle s'explique un petit peu mieux.





© GHOST

_________________
The price of freedom is high, but it's a price I'm willing to pay if I'm not the only one. We protect those who cannot protect themselves.
#Team Captain
Revenir en haut Aller en bas





avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Dim 1 Mai - 20:40




- steven & sharon -

OUR SADNESS IN A BOTTLE

Un bref sourire apparut sur les lèvres de la jeune femme en entendant son reproche caché. Ce n'était pas une question ça. Mais elle se retint de lui faire remarquer, car il attendait une vraie réponse. Et elle le remercia mentalement d'être aussi direct. Maintenant que Steve était au courant, il était inutile de tourner autour du pot. Cependant, elle espérait qu'il ne la regarde pas différemment après cette révélation. Durant les quelques missions qu'ils avaient partagés, elle était restée professionnelle, montrant de quoi elle était capable et surtout, montrant au héros qu'elle admirait autant qu'elle admirait sa tante qu'il pouvait se fier à elle. Elle voulait rester à ses yeux l'agent sur qui il pouvait compter et non devenir « la petite-nièce de ». Elle fronça les sourcils à cette perspective et vida son verre avant de les resservir tous les deux. 

«  Je la cache à beaucoup d'autres vous savez. Lors des missions, je me présente uniquement sous mon nom de code. »

C'était vrai, très peu de personnes au SHIELD connaissaient sa véritable identité. Fury, Coulson, Natasha, Barton et quelques autres. Elle ne voulait pas que l'on sache qu'elle était de la même famille que la célèbre Peggy Carter et que l'on croit que ça lui avait ouvert les portes. Elle avait travaillé bien trop dur pour en arriver là et être appréciée à sa juste valeur, à son travail. Ainsi, elle se présentait toujours sous le nom d'Agent 13, comme lorsqu'elle avait fait irruption dans l'appartement du Captain il y a deux ans de ça. Sa tante lui racontait souvent comment elle en avait bavé pour se faire respecter dans un monde d'homme, la difficulté de se faire entendre, de montrer sa force, alors elle lui avait conseillé d'agir ainsi et Sharon s'y était tenue. Et ça lui avait réussi. Mais est-ce que Steve Rogers comprendrait ces raisons qui l'avaient poussé à agir ainsi ? Hésitante, elle joua avec son verre, sans le vider cette fois, le faisant tourner entre ses doigts fin.

« Il est... difficile pour une femme de faire sa place dans le monde de l'espionnage. Encore plus quand on est parente avec d'une des fondatrice du SHIELD. Je veux être jugé pour mon travail, par pour mon nom. Et puis... je ne voulais pas vous troubler avec ça. »

Elle croyait indéniablement que l'homme assit en face d'elle était suffisamment intègre pour juger une personne à sa juste valeur. Du moins en temps normal et leur situation n'avait rien de normale. Elle était la petite-nièce d'une femme qu'il avait profondément aimé et il était possible que ce fait trouble son jugement. Elle espérait se tromper.

«  En fait, je ne sais même pas comment vous connaissez mon prénom.»

@LOVELY ME


Dernière édition par Sharon Carter le Dim 12 Juin - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas





avatar
Steven Rogers
Team Captain
→ Inscrit le : 09/07/2015
→ Messages : 97


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Lun 2 Mai - 15:49

Steven & Sharon
Our sadness in a bottle.



Tout en l'écoutant se justifier, Steve détaillait la jeune femme du regard. Elle était belle. C'était une beauté différente de celle de Peggy, mais il retrouvait quand même ici des là des traits familiers, qui contre toute attente ne réussirent pas à le mettre mal à l'aise. Il se demandait même comment il avait pu ignorer si longtemps son identité. Il aurait voulu lui en vouloir pour tous ces secrets, mais le fait est qu'il n'était pas un homme rancunier. Au contraire. Trop bon, trop con, telle était la devise, et elle lui allait plutôt bien en général. C'était assumé. D'un geste rapide qui trahissait la force de l'habitude, il vida son verre. Une fois de plus, cela n'eu aucun effet, mais tant pis. Ce genre de plaisir ne lui manquait même plus. Il s'était habitué à avoir une vie plutôt terne en dehors des missions. Rien ne suffisait à le rendre euphorique. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres et il hocha la tête.

« Vous ne me troublez pas vraiment. Enfin...pas autant que ce que je croyais. Je comprend votre situation et les choix que vous avez faits. » Dit-il calmement.

Pourtant, au plus profond de son âme, Steve ressentait comme une gêne. Il n'osait pas le montrer, mais il n'aimait guère être en présence d'une personne ayant eu la chance de demeurer aussi longtemps près de Peggy, lui qui ne l'avait pas eue. Il soupira et laissa la jeune femme le resservir. La consommation de cette bouteille était en partie du gâchis par sa faute, mais il ne se sentait pas le coeur à refuser de boire en sa compagnie. Elle avait clairement besoin de quelqu'un pour la soutenir, même si elle donnait l'illusion d'être  sans faille. Il fit une moue amusée lorsqu'elle lui demanda comment il connaissait son prénom. Pouvait-il vendre la mèche à Sharon ? Probablement. Si elle avait eu envie de faire du tort à Steve, il ne serait pas en train de se reposer dans un pub anglais. Encore moins avec elle à sa table.

« L'agent Romanoff est une source fiable. » Expliqua-t-il très simplement.

Natasha lui manquait pas mal, d'ailleurs. Il s'était étrangement attaché à elle lors de leurs péripéties précédentes. Était-elle une amie ? Dans ce cas, il ne parvenait pas à comprendre comment elle avait pu choisir le camp de Stark. Accepter d'être recensée comme une bête de foire ne ressemblait pas aux principes fondamentaux de la jeune femme. En songeant à cela, Steve se désintéressa malgré lui de la situation dans laquelle il se trouvait. Ce n'est qu'en entendant la voix de Sharon qu'il sortit de sa rêverie.





© GHOST

_________________
The price of freedom is high, but it's a price I'm willing to pay if I'm not the only one. We protect those who cannot protect themselves.
#Team Captain
Revenir en haut Aller en bas





avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Lun 2 Mai - 23:27




- steven & sharon -

OUR SADNESS IN A BOTTLE

Jouant encore avec son verre plein, Sharon attendait nerveusement sa réaction. Elle avait enfin réussi à travailler avec lui durant cette dernière année et elle ne voulait pas que tout s'arrête. Pas parce qu'il ne la pensait pas digne de confiance. Surtout à ces heures sombres où les Avengers étaient divisés, où elle jouait double jeu pour le protéger lui et les autres fugitifs, au risque de perdre son poste. C'est avec soulagement qu'elle accueillit ses paroles. Aucune rancœur, juste cette gentillesse et cette compréhension qui caractérisaient Steve Rogers, le petit gars de Brooklyn. Elle avait admiré le héros toute son enfance, au travers des histoires de sa grande-tante, et maintenant, elle aimait découvrir petit à petit les facettes de l'homme derrière le masque, ses forces et ses failles. Devant son sourire, elle sentit une douce chaleur l'envahir. L'alcool sûrement. Qu'est-ce que ça pouvait être d'autre ?

« Tant mieux. » Un sourire sincère accompagna ses simples mots.

Elle vida son troisième verre, mais avala de travers quand il lui révéla que c'était cette chère Black Window qui lui avait révélé son prénom. Elle n'en croyait pas ses oreilles. Elle toussa discrètement pour s'éclaircir la gorge et se servit un fond de whisky pour faire passer la toux. Autant combattre le mal par le mal.  

« Tasha ? Ah oui, ça je n'en doute pas une seconde !»

Sa voix rauque brûlée par l'alcool ne cacha en rien son ton ironique. Elle avait beau adoré sa collègue du SHIELD, elle n'était pas sûre que «source fiable » la qualifie vraiment. Du moins pas quand ça concernait la vie privée des gens. Sharon se souvenait encore du cirque que la russe lui avait fait quand elle avait été assignée à la protection du Captain. Natasha ne s'était pas gênée pour la chambrer en lui demandant ce que ça faisait de vivre à côté de son héros d'enfance et si elle avait bien l'intention de profiter de la situation. Et Sharon lui donnait toujours la même réponse : non, elle ferait son travail et rien de plus, tout en essayant de lui expliquer qu'admiration et désir était deux choses différentes. Peine perdue. Pourtant elle l'adorait, même si aujourd'hui elle ne comprenait pas les choix de son amie, et lui avait fait suffisamment confiance pour lui révéler sa véritable identité. Elle posa sur Steve un regard intrigué.

« Mais comment en êtes-vous venu à parler de moi tous les deux ? »

Elle s'attendait au pire, vraiment au pire. Qu'est-ce que Natasha avait bien pu lui raconter ?

@LOVELY ME


Dernière édition par Sharon Carter le Dim 12 Juin - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas





avatar
Steven Rogers
Team Captain
→ Inscrit le : 09/07/2015
→ Messages : 97


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve] Mer 11 Mai - 12:07

Steven & Sharon
Our sadness in a bottle.



La réaction de Sharon à la révélation fut immédiate et assez prévisible du point de vue de Steve. La fiabilité n'était pas vraiment le critère le plus réputé de Natasha, probablement à cause des divers mensonges et mystères qui semblaient constamment planer autour d'elle. Pourtant, le captain ne revint pas sur sa déclaration. Pour lui, l'agent Romanoff n'était peut-être pas toujours honnête afin de sauver sa peau, mais elle restait fiable auprès de ses amis qui comptaient sur elle. Lui-même ne savait pas mentir. Il n'avait jamais su. Pour cette raison, il gardait pour Natasha une curieuse admiration. Sans sa collègue stratège, Steve n'aurait pas su mener à bien la majorité de ses missions données par le SHIELD. Il laissa donc Sharon tousser et vider son verre pour dissimuler sa surprise. Il ne lui en voulait pas. Pas le moins du monde.

Et puis, le regard de l'agent 13 changea. Elle prit un air plus intrigué, plus curieux, en le dévisageant. Sa question fusa et il fronça légèrement les sourcils. Il n'était pas spécialement à l'aise avec la réponse. Pas du tout, même. Il s'en souvenait encore comme si c'était hier. Il faut dire qu'à ce moment là, Natasha était vraiment déterminée à le faire sortir de sa coquille d'auto-protection. Aujourd'hui encore, Steve se sentait soulagé qu'elle n'y soit pas parvenue complètement, même s'il ne pouvait que constater les fissures causées par leur amitié, puis par celle qu'il avait développée avec Wanda. Lui qui s'était si bien retenu de s'attacher à quelqu'un de cette époque, avait fini par se laisser aller. Il n'en était pas fier. Il soupira et liquida un nouveau verre brûlant de whisky.

« Disons qu'à l'époque, Tasha était persuadée de pouvoir me réconcilier avec moi-même et avec ce monde que je ne reconnaissais pas. Et dans ce but, elle m'a longtemps poussé vers vous, Sharon. » Dit-il avec une grande honnêteté.

Il aurait pu en avoir honte, se sentir tout timide, mais Steve désirait rester pratique, maintenant plus que jamais. Il se félicitait aujourd'hui de ne pas être tombé sous le charme de sa jolie voisine à l'époque. Comprendre qu'elle n'était qu'une agent du SHIELD posée là pour le protéger lui aurait fait trop de peine. Il leva la main et se gratta doucement l'arrière du crâne en cherchant la meilleure façon de développer le sujet.

« Bien sûr elle savait qui vous étiez, et moi pas. Quand j'ai découvert le pot aux roses je lui ai posé un tas de questions et elle a finalement accepté de me répondre, pour se faire pardonner. »

Voilà. Ainsi il posait un point final à cette discussion qu'il n'avait pas souhaité engager. Un silence s'installa et il rempli les verres à nouveau. La bouteille se vidait à vitesse grand V, mais il n'était plus vraiment importuné par cela.





© GHOST

_________________
The price of freedom is high, but it's a price I'm willing to pay if I'm not the only one. We protect those who cannot protect themselves.
#Team Captain
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Our sadness in a bottle [ft. Steve]

Revenir en haut Aller en bas

Our sadness in a bottle [ft. Steve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Steve Champoux
» Steve Sullivan
» Steve Bernier sera joueur autonome
» J'ai serrer la main de Steve Yzerman!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
United we stand... Divided we fall :: New York :: Planète Terre :: Angleterre-